Présentation

slide1

Le cabinet

01

Bredin Prat est un cabinet d’avocats renommé dans ses domaines d’expertise : corporate/fusions-acquisitions, droit boursier et financier, contentieux et arbitrage international, droit fiscal, concurrence et droit européen, financement et droit bancaire, restructuration et procédures collectives, droit social, droit public et droit du numérique.

Fondé en 1966, le cabinet s’est d’abord distingué dans les contentieux et les arbitrages avant d’évoluer dans les années 80 vers le droit des sociétés. Un domaine où il occupe désormais une place incontestée. Cette double culture lui permet d’intervenir dans une large gamme d’opérations et de contentieux pour des clients de toutes nationalités.

Réunissant aujourd’hui plus de 190 avocats dans ses bureaux à Paris et Bruxelles, le cabinet est parvenu à croître tout en demeurant fidèle à sa culture et à son exigence de qualité.

Sur le plan international, Bredin Prat met à la disposition de ses clients des équipes intégrées d’avocats issus des meilleurs cabinets de chaque juridiction : les Best Friends.

Les équipes

02

Disposant de bureaux à Paris et Bruxelles, Bredin Prat regroupe aujourd’hui plus de 190 avocats dont 46 associés et 22 counsels. Environ un tiers d’entre eux bénéficient d’une double nationalité.

La réussite et la singularité du cabinet reposent notamment sur la forte implication et l’expérience unanimement reconnue de ses associés. Le ratio collaborateurs/associé appliqué sur chaque dossier figure parmi les plus bas de la profession, gage d’une exigence de qualité.

Au niveau international, des équipes intégrées d’avocats issus des meilleurs cabinets indépendants de chaque juridiction, les Best Friends, sont constituées quotidiennement pour accompagner les clients sur leurs opérations transfrontalières. Ce réseau compte aujourd’hui 37 bureaux et 2 700 avocats dans le monde.

Instauré avec la loi « Pour la liberté de choisir son avenir professionnel » de septembre 2018, l’index de l’égalité professionnelle femmes-hommes permet, à travers des indicateurs applicables aux salariés, de mesurer les écarts de rémunération entre les sexes. Il conduit à l’attribution d’un score sur 100 points.

Le calcul de l’index porte sur 4 indicateurs :

  • L’écart de rémunération entre les femmes et les hommes, calculé à partir de la moyenne de la rémunération des femmes comparée à celle des hommes, par tranche d’âge et par catégorie de postes équivalents ;
  • L’écart de taux d’augmentations individuelles de salaire ne correspondant pas à des promotions entre les femmes et les hommes ;
  • Le pourcentage de salariées ayant bénéficié d’une augmentation dans l’année de leur retour de congé de maternité, si des augmentations sont intervenues au cours de la période pendant laquelle le congé a été pris ;
  • Le nombre de salariés du sexe sous-représenté parmi les dix salariés ayant perçu les plus hautes rémunérations.

Notre Index Egalité pour l’année 2020 est de 93/100 – Cliquez ici pour consulter le détail de ce résultat.